Tu te lances dans l’entrepreneuriat et tu te dis qu’il est temps pour toi de définir le nom de ta marque ?

Tu as déjà démarré ton activité depuis quelques temps, mais tu souhaites la professionnaliser?

La question du nom sous lequel tu vas vendre ton expertise se pose !

C’est un choix très important, alors prends bien le temps de te poser les bonnes questions.

Je ne vais pas te dire que tu ne pourras plus jamais changer le nom de ta marque, car tout est évolutif et tout est possible, mais changer de nom reste compliqué et risqué. Donc, autant directement se poser les bonnes questions au démarrage !

Pour moi, il y a trois types de nom de marque, découvre lequel est fait pour toi !

1. Ton nom et ton prénom – la simplicité

Tu choisis de vendre ton expertise en reprenant ton nom et ton prénom. Voici l’exemple d’une de mes clientes: Violaine Cherrier – content manager.

 

 

C’est simple et efficace.

Les avantages:

  •  c’est un choix idéal si tu es coach ou consultant. Ton client idéal te cherche TOI spécifiquement. Tu es la valeur essentielle de ton entreprise, il est donc logique que ton nom représente ton entreprise.
  • cela facilite le référencement, il y a peu de chance qu’un concurrent ait le même nom que toi.
  • cela fait professionnel.

Les inconvénients:

  • ce n’est pas idéal pour les créatifs, cela ne permettra pas de faire ressortir ton univers spécifique, or, tu as besoin de te démarquer de tes concurrents.
  • cela peut être bloquant si tu souhaites faire croître ton entreprise et que tu n’es plus seule à y travailler.

2. Créer une marque – l’originalité

Une nouvelle marque, telle que l’Oréal ou Danone ou ma cliente, Brandalys.

 

C’est un mot que tu inventes qui n’a aucune signification à lui tout seul mais qui peut devenir incontournable et emblématique une fois connu.

Les avantages:

  • tu marques tout de suite ta spécificité et ton originalité.
  • tu peux créer tout un univers à ton image et qui reflète qui tu es.
  • le waw effect peut être impactant.

Les inconvénients:

  • au début, ta marque sera inconnue, il faudra redoubler d’effort pour devenir iconique.
  • il faut que ton client idéal comprenne et retienne ton nom, donc ne va pas trop loin dans l’originalité et la complexité.

3. Choisir un nom évocateur – la créativité

La troisième solution sera de choisir un nom évocateur, comme je l’ai fais en choisissant Let You Shine, je t’emmène dans mon univers pour te faire rayonner. Ma cliente qui a créé Tell Me Stories, également voulait évoquer son univers rédactionnel au premier coup d’oeil.

Let You Shine - Rayonnez sur le Web - création de logo et d'identité visuelle pour Tell Me Stories Camille Descamps par Virginie Gruber

Les avantages:

  • ton nom raconte ton entreprise pour toi, il expliquera ton expertise, ce que tu fais en un regard.
  • le nom de ta marque te permettra de te différencier, de mettre en valeur ta spécificité et de donner envie de travailler avec toi spécifiquement et non avec ton concurrent.
  • sur les différents canaux de communication, il sera plus facile de retenir ce que tu fais si ton nom de marque l’évoque explicitement.

Les inconvénients:

  • assures-toi d’être la seule avec ce nom et pas d’avoir eu la même bonne idée que ton concurrent justement.
  • reste simple, n’utilise pas plus de trois mots sinon ton nom risque d’être difficile à retenir.
  • ne part pas dans le biais de la créativité et à vouloir être trop créative ne plus être comprise, reste claire dans ton choix.

Les vérifications s’imposent

Nom et prénom, marque créée de toute pièce ou nom évocateur, quelque soit ton choix, il est indispensable de faire quelques vérifications avant d’imprimer une grande banderole au nom de ton entreprise !

Tout d’abord, vérifie que la marque n’a pas déjà été déposée, pour cela, tu peux te rendre sur les sites suivants:

Si tous les voyants sont au vert et que la marque n’a pas été déposée sur le territoire où tu souhaites l’utiliser, tu peux passer à l’étape suivante.

Vérifier que le nom de domaine est disponible.

Pour ce faire, tu peux te rendre sur le site d’OVH par exemple. Tu entres le nom de ta marque avec l’extension que tu souhaites utiliser: .be / .fr / .com / .eu / …

Je te conseille, si possible, d’acheter plusieurs noms de domaines, celui de ton pays, mais également le .com s’il est accessible en tarif. Parfois, les extensions .com se vendent vraiment très chères.

Pour letyoushine, j’ai acheté les noms de domaines suivants: letyoushine.be / letyoushine.fr / let-you-shine.be / let-you-shine.fr et let-you-shine.com.

Pourquoi ? Simplement parce que je ne souhaites pas qu’un courant utilise quasiment le même nom de domaine que moi. Donc, je me suis protégée au mieux. Tu auras remarqué que je n’ai pas letyoushine.com, simplement parce qu’il coûte 2500 € et c’est un investissement trop important pour moi. Je t’avoue que je vais vérifier régulièrement si le tarif diminue…

Comme tu peux le voir, le nom de domaine est un enjeux très important. Ne le néglige donc pas dans l’étape de création du nom de ta marque !

 Conclusion

Maintenant, c’est à toi de jouer ! Que vas-tu choisir comme nom de marque ?

N’hésite pas à me poser tes questions en commentaire ou à me partager ton nouveau nom de marque !

Offert : 4 clés pour que votre site web vous fasse rayonner !

Cliquez ici pour télécharger votre cadeau, mes 4 conseils pour un site qui fait la différence !

Virginie Gruber

Virginie Gruber

Créatrice Web

Créative, bienveillante et authentique mais surtout passionnée, je mets toute mon énergie pour vous aider à rayonner sur le Web en créant votre identité visuelle et votre site internet.

Tu te sens perdue face à ce nouveau choix qui s’offre à toi ?

Tu aimerais être accompagnée dans le processus de création de ton univers de marque ?

Sache que j’ai à coeur de t’accompagner au mieux, même pour trouver le nom de ta marque !

Comment ça se passe ?

Je prends le temps de te rencontrer, je te pose beaucoup de question sur ton expertise, ta zone de brillance, ce qui te différencie, tes valeurs. Je te laisse me parler de toi et de ton entreprise en mode « Brainstorming ». De mon côté, je prends des notes, je capte ce que tu souhaites transmettre et je te renvoie ton propre message. Je te donne plusieurs idées de noms et je t’aide à creuser jusqu’à ce que tu saches que ce nom-là, c’est le TIENS !

Tu souhaites qu’on parle de ton projet ?

N’hésite pas à prendre rendez-vous avec moi pour une session découverte offerte !